Aller au contenu

Semaine 50

Ex eaquo...the voice, 2e partie.

Des voix, il y en a plein. Ca vous touche où pas.
Et puis, il y a celles qui vous ne lâchent pas, qui vous poursuivent, qui sont toujours là dans tous les moments de votre vie. Vous ne les cherchez pas, elles sont présentes que vous le vouliez ou non.
Comme elles font parties de vous, quand vous les rencontrez, pas besoin de se présenter.
C’est comme un cocon, la famille, une madeleine de Proust, le refuge inespéré et adéquate à chaque situations difficiles où heureuses.
Bobby, c’est celui qui rythme mon histoire musicale, entre autres, mais surtout.
Thanks, Lord. Never Forget...