Aller au contenu

Semaine 49

The voice...

Il y en a deux pour moi.
Voici le premier.
Que dire de cet homme ?
Laissez vous porter, il est fabuleux. Dans chaque texte, reprise, refrain, il a la vibration juste de l’interprétation. Ni trop, ni assez.
Je suis sous emprise à chaque écoute.
Il me manque.
Bizarrement, je suis sûre qu’il aurait chanter les tubes d’aujourd’hui avec de la classe.
Ça change tout, non ?!