Aller au contenu

Semaine 4

Trompette, rap, maîtrise de Radio France et orchestre classique, rien que ça...

Créé en 2011 à la demande du Festival d’ile de France, « Au pays d’Alice » est un opéra hallucinogène, sublimé par la baguette magique du trompettiste et la plume onirique du rappeur Oxmo Puccino. A la création de cet opéra moderne et fantasmagorique, Ibrahim Maalouf souhaitait préserver la structure narrative de l’œuvre de Lewis Carroll. Oxmo Puccino, enrôlé dans l’aventure pour sa vision moderne et actuelle de la littérature, s’est ensuite approprié le livre culte en proposant une chanson par chapitre.
Tour à tour classique, jazz, rock, pop, Ibrahim Maalouf est au sommet de sa créativité et réinvente les codes de la musique symphonique et du jazz-rock. Le concept-album ambitieux est enregistré avec le groupe d’Ibrahim, un orchestre classique d’une trentaine de musiciens et la chorale d’enfants de la Maîtrise de Radio France.(cf site)

Tout ce que semble toucher Ibrahim Maalouf se transforme en or... à commencer sa trompette !
Un régal, surprenant, envoutant... on se laisse porter par tant de créativité... Impro ? peut-être, peut-être pas... c’est original... et comme on connait l’histoire, on a toujours envie de savoir comment il va traiter le chapitre suivant.

A découvrir, et à déguster, sans modération...